Retour sur le tournoi de Noisiel, par Pierre

Le 5ème Open International d’Echecs de Noisiel s’est tenu du 15 au 20 février 2020. Pierre RAGOT y a participé, finissant avec une belle 20ème place de l’Open B (avec 5pts/9).

Voici son récit :

J’ai essayé de préparer le tournoi de Noisiel du mieux que je pouvais. J’étais décidé à faire les 9 rondes. J’avais pour but de faire 0.5 point de plus que ma meilleure performance jusqu’à lors, soit 5 points.

J’ai commencé le tournoi avec une partie très difficile face à un jeune israélien. Je suis sorti de cette partie par «un beau merdier tactique » comme dirait notre ami Serisier. 50 coups et quatre heures de jeu me firent très bien dormir quand le lit s’est approché.

Avec ma victoire à cette première ronde, j’étais confiant car ce jeune avait l’un des meilleur Elo de l’Open B. Je continuais le tournoi avec le sentiment de maîtriser, au mieux que je pouvais, mes débuts d’ouverture. Le jeune Belkaid s’est présenté avec les blancs ; e4 était joué au premier coup. J’avais consolidé mes idées sur les grandes lignes de l’italienne et de l’espagnole. Le gambit du roi, grâce à l’entraînement de Nicolas, et le gambit Evans m’auraient donné la possibilité de développer quelques idées. Le gambit écossais et le gambit danois étaient des ouvertures que je connaissais.

Malheureusement, une ouverture que je ne connaissais pas était jouée. Cette partie a été un tournant psychologique car je prenais conscience qu’il fallait s’intéresser aux ouvertures peu connues.

Après un début d’ouverture rassurant, la partie devenait surprenante lorsque les blancs ont roqué. Cela donnait une première impression que les blancs cédaient une pièce. Je me suis dit « Qu’est ce que c’est que ça ?! ». Je perdais beaucoup de temps à choisir mes coups. Etonnamment j’ai fait exactement les mêmes coups que la théorie mais en perdant beaucoup de temps tandis que Belkaid jouait tout à tempo. Je suis sorti de l’ouverture avec un pion de plus. La suite de la partie montrait toute l’efficacité de la préparation du jeune homme et j’ai perdu sur de la tactique, pressé par le temps.

Vous trouverez, avec le lien suivant, à quoi ressemble le gambit Möller avec la variante jouée par Belkaid. Bravo à lui. Très sympathique au demeurant.

lichess.org/study/4ocCDi9O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *