Inscription de Tours et Détours en compétition départementale par équipe

Tours et Détours inscrit une équipe en groupe A de Seine-et-Marne.

Capitaine : Nicolas LAROCHE

Membres : Pierre ALIPHAT, Huong BELEY, Francis BELEY, Médéric IHADDADEN, Jérôme MACE, Jean-Yves MADEC, Pierre RAGOT

Lien vers le calendrier des rencontres : Fédération Française des Échecs (echecs.asso.fr)

Cadence : Les parties sont disputées à la cadence Fischer de 1 heure 30 min + 30s/coup pour 40 coups puis 30 min + 30s/coup.

Exercices pour apprendre le déplacement des pièces 10 septembre 2021

Ces exercices doivent être réalisés sur un échiquier après avoir suivi le cours sur le déplacement des pièces. Tous les déplacements doivent respecter les règles du jeu d’échecs, même si cela ne correspond pas à une partie réelle puisque seuls les pièces blanches jouent.

1/ Trouvez le chemin du Cavalier pour qu’il prenne successivement tous les pions

2/ Déplacez successivement chacune des pièces blanches pour mettre le Roi noir en échecs

3/ Parmi les pions blancs, lesquels peuvent se déplacer jusqu’à faire échec au Roi noir sans risquer de se faire capturer sur le chemin ?

4/ Où le Roi blanc peut-il aller ?

5/ Trouvez les chemins qui permettent à la Dame blanche de faire échec au Roi noir sans se faire capturer

Réponses :

1/ Le Cavalier peut suivre par exemple le chemin : f3, g5, e6, c5, d3, b2 et a4

2/ Fh5+ ; Cf5 Cd6+ ; Ta2 Ta8+

3/ a2 et d2 sont les seuls à pouvoir mettre le Roi en échec sans être capturés sur le chemin

  • Le pion a2 avance en a4 pour échapper au Fou, puis va se promouvoir en Tour ou Dame pour mettre échec le Roi
  • Le pion d2 avance en d4 pour échapper au Cavalier, puis prend le Cavalier en e5, avance en e6, prend la Tour en f7 et met le Roi en échec

4/ Le Roi peut prendre le Cavalier en e4

5/ Le plus court chemin est Da4, Dxd7 et Dd8+, le autres conduisent au même endroit d8

Comment bien se préparer avant une compétition ou un tournoi d’échecs ?

Vous aimez le jeu d’échecs et vous avez décidé de vous y mettre sérieusement. Les tournois internes au club ou sur internet vous plaisent bien, mais vous voudriez connaître votre vrai niveau suivant la cotation internationale ELO FIDE. Pour cela, il n’y a qu’un seul moyen : participer à des tournois ou à des compétitions par équipe homologués par la Fédération Française des Echecs.

Pour réussir sa compétition, il est important de s’y préparer ! Voici donc quelques conseils pour vous aider :

1 – être en bonne condition physique et mentale en arrivant et le rester pendant la compétition :

Ce point est fondamental, il est d’ailleurs valable quel que soit le type de compétition (athlétisme, danse, natation…). Pour donner le meilleur de soi-même, il faut évidemment être au meilleur de sa forme !

  • Bien dormir la semaine précédent la compétition : bien dormir tout le temps est idéal, mais on a parfois plein de choses à faire qui nous en empêche ; en prévision de la compétition, on peut par exemple anticiper ou reporter des efforts importants ou des sorties fatigantes. Par exemple si vous avez un devoir important à rendre dans la semaine précédent la competition, ne vous y prenez pas au dernier moment au risque d’y passer une nuit blanche !
  • Avoir mangé et bu correctement : même s’il faut se lever tôt pour participer à un tournoi sur une journée, un bon petit déjeuner permet d’éviter d’avoir faim dès le lancement des premières parties. A l’inverse, il faut évidemment éviter les repas lourds et arrosés avant les compétitions en après-midi.
  • Prévoir de quoi recharger les batteries : le sport cérébral est très consommateur d’énergie ; à la pause, votre bonbon préféré vous sera bon et utile pour une fois (sans en abuser !). Avoir de l’eau à disposition, permet d’assurer en permanence un bon équilibre à votre organisme pour un fonctionnement optimal.

2 – gérer son stress :

On connait tous le stress avant l’épreuve ou la compétition ; on peut difficilement l’empêcher, mais on peut faire en sorte d’atténuer ses effets négatifs. Il y a des erreurs à ne pas commettre : se médicaliser ou se fatiguer inutilement pour moins ressentir l’effet du stress, se persuader qu’il n’y a pas d’enjeu que « peu importe de réussir ou d’échouer » ne feront que dégrader la concentration nécessaire au succès. Voici donc quelques pistes pour mieux gérer son stress :

  • Planifier une préparation réaliste et la respecter : l’excitation à l’approche d’une épreuve devient de l’inquiétude si on se sent mal préparé. C’est pourquoi, la réalisation d’une bonne préparation permet d’être confiant et tranquille. Toutefois attention à ne pas viser trop haut ! On a tous plein d’activités importantes à faire autre que jouer aux échecs et le temps que l’on peut consacrer à sa préparation doit en tenir compte sous peine de ne pas pouvoir s’y tenir et d’obtenir l’effet inverse de celui recherché. Par exemple, on peut prévoir de réaliser sur 3 semaines la préparation suivante :
    • Mercredi 17h – 18h : résolution de problèmes tactiques d’échecs à la maison
    • Vendredi 20h – 21h : parties amicales sur internet
    • Samedi 16h – 18h : séance d’entraînement au club
  • Venir en groupe : que cela soit avec des accompagnants ou des copains du club, la compagnie est toujours la bienvenue. On peut partager et relativiser ses résultats ; On est encouragé et on encourage les autres !
  • Se concentrer sur la partie en cours : les résultats passés ne préjugent pas des résultats à venir ! Chaque partie est un défi indépendant des précédents. Si on a raté une partie, tout peu changer avec la suivante !

3 – se préparer techniquement et spécifiquement au jeu d’échecs :

C’est le cœur de la préparation ! Les échecs c’est compliqué ! Par quelle bout doit on commencer ? Il y a tant de techniques à acquérir, tant de théorie à savoir… Pas de panique !

  • s’entraîner à la démarche d’analyse et de réflexion : « on perd car on commet des erreurs, on gagne en profitant des erreurs de l’adversaire », « le gagnant est celui qui commet l’avant-dernière erreur ! » , ces maximes montrent bien que la clé de la réussite aux échecs est avant tout une réflexion claire et bien menée. Comment organiser sa réflexion ? Voici les questions à se poser (et à répondre) à chaque coup :
    • Le coup de mon adversaire crée-t-il des menaces directes sur mes pièces ?
    • Le coup de mon adversaire est-il en préparation d’une tactique : fourchette, enfilade, échec à la découverte, clouage… ?
    • Le coup de mon adversaire crée-t-il des faiblesses dans son camp : abandon de protection d’une pièce ou d’une case importante ?
    • Le coup de mon adversaire contrarie-t-il mon plan de développement ou la tactique que j’avais prévue ?
  • réviser les principes des Maîtres : Ce sont des conseils qui doivent vous guider pour établir votre plan de développement dans le déroulement de la partie
    • Principes de développement dans l’ouverture :
      • Occuper le centre avec des pions
      • Développer les pièces légères en les plaçant sur des cases où elles seront plus actives
      • Mettre le Roi en sécurité en roquant
      • Ne pas sortir les pièces lourdes trop tôt car elles deviennent des cibles pour les pièces légères adverses
    • Autres principes :
      • Compléter son développement avant de manœuvrer ses pièces et d’attaquer
      • Rendre ses pièces actives et menaçantes afin de créer des occasions de gains tactiques :
        • il faut placer les Cavaliers sur des avant-postes centraux
        • il faut placer les Fous sur des diagonales ouvertes
        • il faut placer les Tours sur des colonnes ouvertes ou semi-ouvertes
      • Echanger une pièce qui attaque contre une pièce de l’adversaire qui est passive est une erreur : si vous attaquez, il faut éviter les échanges de pièces ; si vous défendez, il faut provoquer les échanges de pièces.
      • Protéger sa structure de pion et chercher à dégrader celle de l’adversaire conduira à une finale gagnante
      • En finale, il faut placer ses pions sur la couleur opposée à son Fou
      • En finale, le Roi doit participer à l’attaque !
      • Défendre demande bien plus de temps de réflexion que d’attaquer : si vous êtes en Zeitnot attaquez !
  • réviser les tactiques en finale : Que l’on soit débutant où expérimenté, il est nécessaire de savoir finir une partie avec efficacité ! Il arrive que sous la pression du temps, on ne soit plus capable de faire des calculs ; dans ces cas là, il faut des réflexes bien acquis sur les méthodes de résolution de finales. Pour les débutants, le minimum est de savoir mater avec Dame + Roi ou Tour + Roi.
  • réviser la théorie sur ses ouvertures favorites : ce dernier point n’est utile que si les points précédents sont des réflexes acquis. Dans le cas contraire, l’étude de la théorie risque de vous prendre beaucoup de temps pour peu de gain au final. pour vous aider :

4 – connaître les règles et les bonnes manières : jouer un tournoi en présentiel a des différences notables avec le jeu sur internet ; il faut bien avoir conscience qu’il ne s’agit pas seulement d’avoir un échiquier et des pièces en bois plutôt qu’un écran et une souris !

  • être courtois avec votre adversaire : ceci implique de saluer avant la partie, de ne pas lui parler ou le déranger pendant ses réflexions… et de ne pas s’énerver quand on a commis une bourde !
  • jouer à la bonne cadence : Attention, dans un tournoi, contrairement au jeu sur internet, la pendule n’est pas activée automatiquement ! Vous devez penser à activer la pendule après chacun de vos coups et surveiller votre temps et celui de l’adversaire ; par contre vous n’êtes pas obligé de le rappeler à votre adversaire, cela fait partie du jeu ; celui qui oublie sa pendule risque de perdre au temps. Si le temps de votre adversaire est écoulé, c’est à vous de l’annoncer.
  • ne pas abandonner trop vite, mais savoir abandonner quand il le faut : le niveau de désavantage à partir duquel il est opportun d’abandonner dépend de la probabilité de rattraper ce retard dans les temps. En partie longue, à haut niveau, un simple avantage positionnel en final suffit parfois à pousser l’adversaire à abandonner. A l’inverse, contre un débutant ou un adversaire en « zeitnot » (manque de temps à la pendule), la probabilité de récupérer un retard (même un gros !) reste élevée. N’abandonnez pas trop vite !
  • savoir réagir en cas de litige :

Qu’est-ce qu’un litige aux échecs ?

C’est un coup irrégulier joué, un comportement non approprié, une insulte ou pire. Pour les 3 derniers cas, cela est réglé directement par l’arbitre si on lui signale, sans avoir à aménager son approche.

Pour les coups irréguliers : 

Premièrement, il y a un ordre a respecter pour signaler un coup irrégulier :

  1. Après que l’adversaire ait validé son coup en appuyant sur le pendule, si le coup est irrégulier, on met la pendule en pause, en appuyant au milieu (pour les modèles numériques type DTX)  ou en mettant les balances en équilibre (pour les pendules mécaniques);
  2. On appelle l’arbitre en levant la main, pas besoin de le signifier avec la parole, sauf si cela prend beaucoup de temps avant qu’il ne vienne.  (l’arbitre peut être occupé déjà sur un autre échiquier.) ;
  3. La décision donnée par l’arbitre est non discutable. C’est l’arbitre qui dit quand on remet en marche la pendule.

Les coups irréguliers sont multiples :

  • Mauvais déplacement d’une pièce ; (facile à comprendre)
  • Ne pas parer l’échec alors que celui-ci l’est ; (ex : jouer un coup de cavalier sur une case quelconque alors que le roi est en échec par la dame).
  • Promotion non terminé : mise en place du pion sur la dernière ligne pour faire une promotion, dire le nom d’une pièce, et ne pas remplacer le pion part la pièce nommée avant d’appuyer sur la pendule.

Pour se rappeler rapidement les règles du jeu : Apprendre les règles du jeu d’échecs (echecs.asso.fr)

IL FAUT BIEN SE RAPPELER :

  • qu’un coup est achevé quand on a appuyé sur la pendule, donc on ne signale pas le coup irrégulier avant que le joueur n’appuie sur celle-ci.
  • que pièce touchée = pièce à jouer.
  • que pièce lâchée = pièce jouée.
  • qu’aucune personne extérieure, hormis l’arbitre n’a le droit de commenter la partie en cours, ni de signaler un coup irrégulier ou autre.

Pour en savoir plus sur les règlements propres aux compétitions : Saison en cours – Commission Technique Fédérale (ffechecs.fr)

Voici la fin de cet article sur la préparation du jeu en tournoi ou en compétition ; j’espère que vous y avez trouvé des informations utiles et intéressantes. Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire au club (si ce n’est déjà fait !) et vous lancer dans l’aventure avec nous !

Francis et Nicolas

Problèmes tactiques du 31 mai 2021

Cette fois ci, les problèmes sont un peu plus difficiles et demandent un peu plus de réflexion !

1/ Les blancs matent en 3 coups

2/ Les noirs matent en 3 coups

3/ Les noirs matent en 6 coups

4/ Les blancs matent en 2 coups

5/ Les blancs matent en 2 coups

6/ Les blancs matent en 2 coups

7/ Les blancs matent en 3 coups

8/ Les blancs matent en 2 coups

Bon courage ! Réfléchissez bien ; les solutions seront ajoutées bientôt…

1/ Réponse trouvée en cours du 11 juin 2021 : un sacrifice de Dame pour attirer le Roi adverse, un double échec pour approcher le Cavalier qui va mater

1.Dg7+Rxg7 2.Cf5+Rg8 3.Ch6#

2/ Réponse trouvée en cours du 25 juin 2021 : un échec du cavalier pour repousser le Roi adverse, un sacrifice de Dame pour ouvrir le couloir et la Tour vient mater en fermant le couloir

1.Ce2+ Rh1 2.Dxh2+ Rxh2 3. Th4#

3/ Réponse trouvée en cours du 2 juillet 2021 : Après Cavalier f3, les blancs ne peuvent pas empêcher le mat soit par Th2 (le « mat des arabes » !) ou Td1 ; ils peuvent retarder l’échéance en sacrifiant leurs Tours… pendant 5 coups…

1… Cf3 2.Ta8+ Rh7 3.Txg7+ Rxg7 4.f6+ Rh7 5.Ta2 Txa2 6.b4 Th2#

4/ Réponse trouvée en cours du 2 juillet 2021 : Les noirs menacent mat en e1 ; seul un coup d’échec au Roi peut continuer l’attaque. Après Txh6+ le Roi noir peut se réfugier en g8 sans craindre le mat ; il reste Dxh6 + !

1.Dxh6+ Rg8 2. Dxg7# ou …. Fxh6 2.Txh6#

5/ Réponse trouvée en cours du 2 juillet 2021 : La Dame noire protège la case h7 où les blancs veulent mater ; il faut l’obliger à dévier

1.Tf8+ Dxf8 2.Dxh7#

6/ Réponse trouvée en cours du 2 juillet 2021 : La 7ème rangée devant le Roi noir est très vulnérable, rien ne peut empêcher les échecs !

1.Dxh6+ gxh6 2. Txh6# ou … Rg8 2. Txg7#

7/ Réponse trouvée en cours du 9 juillet 2021 : Les noirs menacent mat en f2 ! Mais on remarque que le Roi noir aussi est en danger, seule une Tour contrôle la dernière rangée, qui est attaquée 3 fois par les blancs… un petit sacrifice …

1.Dxf8+ Rxf8 2. Te8 Rg7 3. Tg8#

8/ Réponse trouvée en cours du 9 juillet 2021 : Le Fou de cases noires des blancs contrôle la diagonale sur le Grand Roque noir ; en croisant avec l’effet du Fou de cases blanches en a6 on obtient le mat de Boden ! Il ne reste plus qu’à trouver comment permettre l’arrivée du Fou en a6… un sacrifice ?

1.Dxc6+ bxc6 2. Fa6#

Vous aviez trouvé ? bravo !

A bientôt pour de nouveaux problèmes tactiques !

Problèmes tactiques du 21 mai 2021

Avec la levée des restrictions sanitaires, les compétitions vont reprendre ! Les plus jeunes vont pouvoir faire leurs premiers tournois ; il est indispensable de se préparer !

Voici à leur intention, une série de problèmes tactiques ; placez les pièces sur un échiquier (comme en compétition) et réfléchissez bien !

1 – Cavalier en danger ! Comment réagir pour les blancs ?

2 – Une défense Scandinave qui va tourner court… Quel coup assure la victoire aux blancs ?

3 – Les blancs ont gagné le pion « e » et ont un petit avantage matériel ; Comment les noirs font mieux que rétablir l’équilibre ?

4 – Petite variante d’une position classique et déjà vue… Comment prendre l’avantage avec les blancs ?

5 – Dans la défense Petrov, après la prise des pions centraux, le cavalier noir menacé par la Dame blanche s’est replié. Comment montrer aux noirs qu’il est très dangereux de jouer certaines ouvertures quand on les connait mal ?

6 – Ce coup de Dame des blancs n’est vraiment pas une bonne idée, pourquoi ?

7 – Les noirs ont cloué le Cavalier blanc avec leur Fou, ainsi ils ont développé une pièce supplémentaire. Mais n’y avait-il pas de problème plus urgent à régler ? Comment réagissent les blancs ?

8 – Ce Fou noir est gênant, les blancs ont tenté de le déloger par Cavalier e2. Quel coup des noirs assure le gain de la partie ?

9 – Avec Fou d2, les blancs achèvent le développement de leurs pièces légères ; Comment les noirs jouent ils pour leur rappeler qu’il faut toujours avoir un œil sur les menaces adverses avant d’appliquer les principes d’ouverture ?

10 – Il faut éviter de jouer deux fois la même pièce dans l’ouverture… Mais il y a des exceptions ! Que jouent les blancs ?

.

.

.

Vous avez bien réfléchi ? Voici les réponses :

1/ La position survient après les coups : 1. e2 e5 2. Cf3 Fc5 3. Cxe3 f6 4. Dh5+ gagne une Tour … g6 5. Cxg6 hxg6 6. Dxh8 Ff8 7.Dxg8 Dans l’ouverture, quand le pions « f » de l’adversaire est avancé, il faut évaluer la possibilité d’une attaque de la Dame sur le Roi (Dh5 avec les blancs, Dh4 avec les noirs) soutenue par d’autres pièces cette attaque peut être dévastatrice !

2/ 1. e4 d5 (Défense Scandinave) 2. exd5 Dxd5 3. Cc3 Dc6 ?? 4. Fb5 et la Dame noire est clouée… et perdue Sortir sa Dame trop vite n’est pas conseillé car elle devient une cible pour les pièces légères adverses ; il faut donc toujours prévoir des cases de repli en toute sécurité.

3/ 1. e4 e5 2. Cf3 d5 (Gambit Eléphant) 3. d3 c6 4. Cxe5 dxe4 5. dxe4 ? … Da5+ gagne le Cavalier e5 Dans l’ouverture, quand le pion « c » est avancé, il faut évaluer la possibilité d’une attaque de la Dame sur le Roi (Da4 avec les blancs, Da5 avec les noirs) pour glaner une pièce adverse non protégée.

4/ 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fc4 Fc5 4. d3 d6 5. Cc3 Cf6 6. 0-0 0-0 7. Fg5 Fg4 8. Cd5 et les blancs vont casser le Roque noir … Cd4 9. Rh1 c6 10. Fxf6+ gxf6 11. Fh6

5/ 1. e4 e5 2. Cf3 Cf6 (Défense Petrov) 3. Cxe5 Cxe4 4. De2 Cf6 5. Cc6+ et les blancs gagnent la Dame noire … De7 6. Cxe7 ou … Fe7 6.CxDd8

6/ avec 8. … Da5+ les noirs gagnent le Fou a4

7/ 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fc4 (Partie Italienne) d6 4. d4 Cf6 5. d5 Ca5 6 Fd3 Fg4 7. b4 ! et le Cavalier noir en a5 n’a plus de case où aller…

8/ 9. … Fxf2+ !! 10. Rxf2 Le Roi blanc est contraint de prendre ce Fou, la Dame blanche n’est plus défendue … Dxd1

9/ 10. … Fg4 !! la Dame blanche est perdue !

10/ 7. Cb5 et les Noirs ne peuvent pas éviter la fourchette du Cavalier en c7

Exercices sur le thème des pions doublés – 17 avril 2021

Parmi les désavantages que l’on peut créer chez l’adversaire pour l’affaiblir, celui des pions doublés est facile à comprendre et à constater. Dans la séance d’exercices précédente (Exercices (avec réponses) sur le thème de la chaîne de pions – 5 avril 2021 – Tours et Détours, club d’échecs du Centre Brie (toursdetours.net), on a vu la force de la chaîne de pion. Les pions qui se soutiennent les uns les autres forment une chaîne dont l’activité est souvent décisive en finale. Doubler les pions de l’adversaire, c’est réduire sa capacité à former des chaînes de pions et fragiliser toute sa structure en vue d’une finale gagnante. Toutefois, la création de pions doublés s’accompagne de l’ouverture de colonnes chez l’adversaire ; parfois on croit lui créer une faiblesse et au contraire, on lui donne l’opportunité de lancer une attaque dangereuse.

Les 5 premiers exercices vous entraîneront à créer des faiblesses importantes dans la structure adverse ; les 3 suivants vous feront réfléchir pour ne le faire qu’à bon escient. Cherchez à répondre avec votre tête uniquement !

Exercice 1 : Trait aux blancs – comment détruire la structure de pions adverse pour une finale gagnante ?

Exercice 2 : Trait aux blancs – comment casser le Roque adverse pour fragiliser le Roi ?

Exercice 3 : Trait aux blancs – dans cette position très classique, comment casser le Roque adverse pour fragiliser le Roi ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-10.png.

Exercice 4 : Trait aux blancs – A première vue la structure des pions noirs est correcte pour aborder une finale équilibrée… en êtes vous sûr ?

Exercice 5 : Trait aux blancs – Les noirs doublent et les blancs passent !

Exercice 6 : Trait aux blancs – Echanger le Fou contre le Cavalier va créer une faiblesse et les blancs en profiteront ! C’est vrai ?

Exercice 7 : Trait au blancs – Cette fois c’est bon ? on peut échanger le Fou contre le cavalier ?

Exercice 8 : Trait aux blancs – Si les blancs jouent dxc5, ils se créent des pions triplés !!! C’est bien ou pas ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-14.png.

Réponses le weekend prochain !

Exercices (avec réponses) sur le thème de la chaîne de pions – 5 avril 2021

Voici des exercices sur le thème de la chaîne de pions. Cherchez à répondre (avec votre tête uniquement), les résultats discutés le samedi 10 avril 2021 sont présentés à la fin de l’article.

Question 1 : Trait aux blancs – Qui peut gagner ?

Question 2 : Trait aux blancs – comment gagner ?

Question 3 : Trait aux blancs – Comment gagner ?

Question 4 : Trait aux blancs – Qui peut gagner ?

Question 5 : Trait aux blancs – Qui peut gagner ?

Question 6 : Trait aux noirs – Comment gagner ?

Question 7 : Trait aux noirs – Comment gagner ?

Question 8 : Trait aux blancs – Comment gagner ?

Réponses :

1.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

Dans ce diagramme les noirs ne peuvent matériellement plus gagner car il est impossible de mater dans une position Roi + Fou contre Roi ; seuls les blancs pourraient gagner en réalisant la promotion d’un de leurs pions, mais la chaîne de pions blancs est sous le contrôle du Fou noir et ne peut plus avancer…

Le seul plan pour les blancs serait d’amener leur Roi pour soutenir l’avancée des pions. Mais le Roi noir veille et s’oppose aux mouvements du Roi blanc : Ra2 Rc2 ; Ra3 Rc3 ; Ra4 Rc4 ; Ra5 Rc5 ; Ra4 Rc4 etc… et la partie est nulle ! Personne ne gagne !

2.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-1.png.

Dans cette position, les noirs vont essayer de faire passer un de leur pions h vers la promotion par une manoeuvre du type : … Rg5 … h3 gxh3 Rh4 … Rxh3 laissant la voie libre pour l’avancée du pion h5. Pour gagner, les blancs ne doivent pas laisser aux noirs le temps d’accomplir cet enchaînement de coups. Les blancs jouent e5 ! pour libérer la tête de leur chaîne de pions ; sur …dxe5 le pion d5 avance vers la promotion ; sur un autre coup des noirs, e6 sécurise le pion e et le Roi noir est contraint de venir le surveiller, ensuite, il ne reste plus au Roi blanc que de « nettoyer » les pions noirs doublés et faibles avant de venir soutenir l’avancée de son pion ! C’est gagné pour les blancs !

3.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-2.png.

La tour noire seule est impuissante contre la chaîne de pion : elle ne peut ni prendre les pions défendus, ni bloquer l’avancée, ni passer au travers pour mettre le Roi blanc en échecs. Les noirs doivent donc amener leur Roi pour aider la Tour à bloquer les pions et chaparder ceux de la base tenus par le Roi blanc. Comme le Roi noir est en colonne h, cela laisse trois coups aux blancs pour avancer leurs pions vers la promotion. Par exemple : b6 Rg6 ; c5 Rf6 ; c6 Re5 ; b7 Rd6 ; Rd4 Rc7 ; e5 Rb6 ; e6 Tb8 ; Re5 Rc7 ; e7 Th8 ; Re6 Th6+ ; Rf7 Th7+ ; Rf6 Th8 ; Rg7 Tb8 ; Rf7 et le pion e sera promu au prochain coup. Les blancs gagnent !

4.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-3.png.

C’est aux blancs de jouer, heureusement pour eux ! Le Roi blanc peut croquer les pions noirs un à un pendant que le Roi noir est bloqué par les deux pions blancs en position de « haricot », si le Roi noir croque la base alors la tête avance vers la promotion ; les blancs gagnent !

5.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-4.png.

Les blancs ont un gros retard de matériel mais ils peuvent obtenir la nulle par Fa4+! Rxa4 ; b3 + … suivi de l’avancée successive de chaque pion blanc pour obtenir la situation totalement bloquée suivante :

A noter que le programme Stockfish de Lichess ne trouve pas la solution !

6.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-5.png.

Dans cette position, il y a égalité de matériel et des ilots de pions équivalents se font face.

Cependant on remarque les points suivants :

  • sur l’aile Dame, les quatre pions blancs sont plus avancés et le Roi blanc est prêt à venir les soutenir rapidement, il y a donc un avantage blanc sur cette aile
  • sur l’aile Roi, les deux pions noirs sont plus avancés et le Roi noir est déjà en soutien.

Puisque c’est aux noirs de jouer, ils doivent se concentrer sur l’aile Roi pour concrétiser leur avantage : Rb4 ! pour attaquer les pions blancs et libérer le passage. Les blancs sont impuissants pour la défense de leurs pions (sauf à abandonner l’aile Dame et permettre au Roi noir de s’y faufiler…) mais peuvent contre-attaquer sur l’aile Dame par f5 ! gxf5 Re3 … ; Ensuite c’est une course entre attaque et contre-attaque : le Roi noir croque a2 et b3 pendant que le Roi blanc va chercher à détruire f7 base de la chaîne de pions noirs… Après un rapide calcul on voit bien que le Roi noir sera plus rapide et mènera ses pions à la promotion et la victoire !

7.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-6.png.

C’est aux noirs de jouer, ils doivent percer la muraille blanche. Comme leurs pions sont plus avancés que les pions blancs, ils peuvent prendre le risque de créer des pions passés blancs pour faire passer un pion noir !

  • …f4 ; gxf4 h4; f5+ Rxf5 ; Rxd5 h3 ; gxh3 gxh3…
  • …f4 ; exf4 h4 ; gxh4 g3 ; fxg3 e3 ; f5+ Rxf5…
  • …f4 ; Rb4 f3 ; gxf3 exf3 ; Rc5 h4 ; gxh4 g3 ; fxg3 f2…

Les noirs gagnent !

8.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-7.png.

Là c’est très serré ! les blancs doivent terminer la chaîne de pions par d6 c6 c7… puis faire monter la base soutenue par leur Roi, le Fou sera très utile pour parer les échecs de la Dame noire.

Les noirs quant à eux doivent contrôler les cases de promotion et harceler le Roi blanc avec la Dame à la recherche de l’échec perpétuel qui conduirait à la nulle. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire …

Bilan des tournois Lichess au 05/06/2021

L’impossibilité de nous réunir pour jouer imposée par les confinements et couvre-feu, nous a amené à créer les tournois hebdomadaires « Tours et Détours » par internet sur www.lichess.org. Depuis le 20 mars 2020, ce sont au total 24 joueurs du club et des environs qui ont participé à au moins un des 57 tournois (dont 8 réservés aux moins 1500 elo). Voici un tableau de bilan des résultats :

PseudoCumul des pointsNbre de 1ère placeNbre de 2ème placeNbre de 3ème placeNbre de parties jouéesRatio points/parties
Nesles7759078103521,7
Renung567101272692,1
mauper7751613732032,6
Fbeley488510113581,4
VinceNoisy42071021962,1
Albah772411063680,7
sylmix170432991,7
Belette771483021630,9
Clement-Auvray1441041491,0
Bottin-Benoit890021300,7
Bruno24127184310312,7
Thierry77134600101760,3
Antoine7797055110790,7
Noe-Lem473201070,4
virejoseph39001420,9
Ancalimon7732111271,2
Eydenpomp31001610,5
JYM2928001380,7
Gildemo1000091,1
nathag777014540,2
OmnisWasTaken6000110,5
medericechecrozay400031,3
NathaelG3000380,1
stgsole2000100,2
josephnangis100040,3
Bilan des tournois « Tours et Détours Arena » et « Sur les traces de… Arena » sur Lichess au 28/05/2021

Et ce n’est pas fini ! Rendez-vous sur Lichess vendredi prochain !

Assemblée Générale de Tours et Détours Club d’échecs du centre Brie du 12 février 2021

Présents:

Bureau : Francis BELEY  / Président – Jean-Yves MADEC  / Trésorier – Nicolas LAROCHE / Secrétaire,

Adhérents : Huong BELEY, Benoit BOTTIN, Pierre RAGOT, Pascal LAROCHE

L’assemblée générale annuelle de Tours et Détours a eu lieu le 12 février 2021 en visio-conférence : (https://meet.jit.si/ ).

Le Président lit le rapport moral.

Rapport Moral 2020

Lors de notre précédente assemblée générale, le 24 janvier 2020, nous avions fait le constat de la baisse d’effectif à la suite du départ de quelques anciens. En 2020, cinq anciens membres n’ont pas renouvelé leur adhésion, en revanche nous avons maintenu les effectifs grâce à l’arrivée de nouvelles recrues principalement des jeunes. Cette saison, nous sommes 19 adhérents dont 8 jeunes, recrutés principalement pendant le Forum des Associations de Rozay-en-Brie.

L’année a été très fortement impactée par les contraintes liées à la crise sanitaire. En effet, toutes les compétitions sont interrompues depuis presque un an et nous n’avons pu nous réunir dans nos locaux qu’à peine plus d’une dizaine de fois.

Fort heureusement, il y a quelques points positifs :

  • L’allègement des contraintes de septembre à novembre a permis de former les débutants nouvellement arrivés. Ceux-ci se sont montrés assidus et très actifs pendant les séances. Nous avons pu organiser un tournoi interne (en présentiel) pour les jeunes qui a remporté un vif succès et donnée lieu à quelques belles parties.
  • Nous avons pu maintenir une activité via internet en organisant tous les vendredis soir des tournois sur le site Lichess.org. Ce qui a même permis d’avoir des contacts réguliers avec d’anciens membres éloignés géographiquement et avec des membres de club voisins. L’utilisation de l’application Jitsi permet des échanges presque comme en présentiel.
  • Le club a participé aux interclubs « Gladiators » sur Lichess.org, avec des résultats honorables faces aux plus grands clubs de France
  • Nous avons mis en place des séances de formation par visio-conférence et des parties pédagogiques.
  • La période de confinement a été mise à profit pour donner un « coup de jeune » au site internet du club. Une base documentaire numérique réservée aux adhérents a été mise en place.

Le club a donc réussi le défi de rester actif pendant cette période difficile. Malheureusement, sur les 19 membres du club seuls 11 participent régulièrement aux activités internet, ce qui prouve bien qu’il est souhaitable qu’un retour en présentiel puisse se faire rapidement.

Bien que le nombre d’adhérents soit encore faible, l’avenir du club semble assuré. Nous comptons beaucoup sur les jeunes pour apporter une dynamique et nous faire connaître sur Rozay et les alentours. Le petit groupe formé par les jeunes les plus assidus progresse bien, les conseils donnés par les plus anciens portent leur fruit et ils adoptent une bonne conduite du jeu. Avec encore un peu de pratique pour acquérir un bon comportement sportif, ils pourront représenter le club en compétition.

L’engagement du club en compétition (quand elles reprendront…) est le prochain défi à relever ; avec le départ des anciens plusieurs questions se posent :  Comment faire pour assurer une équipe complète ? Quels jeunes voudront faire de la compétition ? Pourrons nous jouer en FFE et FSGT ? Chacun doit réfléchir à l’engagement qu’il peut prendre pour le club.

En conclusion, le club a bien surmonté cette année difficile. Dès que possible nous reprendrons les séances conviviales en présentiel et il faudra penser préparer les compétitions de la saison prochaine.

Francis Beley, Président de Tours et Détours

Suite de l’Assemblée générale :

Le Trésorier présente le bilan financier joint en annexe de ce compte-rendu.

Les deux documents ont été approuvés par l’assemblée à l’unanimité des présents.

Il a été procédé ensuite au renouvellement du Bureau. Francis Beley, Jean-Yves Madec et Nicolas Laroche, membres sortant se représentent ; Pierre Ragot propose sa candidature pour participer aux décisions concernant la vie du club et en particulier le cadrage formations. Les statuts de l’associations permettent la constitution d’un bureau de 5 membres maximum. Les 4 membres sont élus par l’assemblée à l’unanimité des présents.

Les délibérations qui ont suivies, ont permis de définir les points suivants :

  • Le montant des cotisations 10€ pour les adultes et 5€ pour les enfants sont reconduits pour la saison prochaine
  • L’assemblée valide la proposition de mise en place des inscriptions sur internet via HelloAsso.
  • Le club doit investir dans du matériel : 5 pendules aux normes actuelles réservées aux compétitions. Le coût d’une pendule étant d’environ 80€, soit un investissement global de 400€, il est proposé de faire une demande de subvention à la mairie de Rozay-en-Brie sur un projet de développement des compétitions en particulier pour les jeunes joueurs.
  • Le sujet concernant l’avenir du club dans les compétitions fédérales a été abordé. Même si le contexte reste incertain, le Bureau doit anticiper les inscriptions en compétition pour la saison prochaine. Pour cela, il lui faudra informer les nouveaux joueurs sur les modalités des compétitions et obtenir rapidement des engagements de leur part afin de définir les possibilités de création d’équipes. Le club espère pouvoir engager une ou plusieurs équipes avec des jeunes en compétition FFE ; en revanche les compétitions par équipe en FSGT semblent compromises par manque de joueurs intéressés et du fait que les compétitions du vendredi soir sont incompatibles avec un bon fonctionnement du club.

Fin de l’assemblée à 22 h 30.